Dans le but de préserver la biodiversité du site, la Préfète de la Gironde a publié un arrêté étendant les zones de protection intégrale au sein de la réserve du banc d’Arguin.

Toute activité est interdite au sein de ces zones de protection intégrale, y compris l’accès piéton.

      À bon entendeur salut,

ou Dura lex sed lex,

ou Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle casse

Quelle maxime est la plus appropriée ici ?

Cherchez la réponse sur la carte

Retrouvez l’arrêté préfectoral dans son intégralité en cliquant sur le lien.

 

Dernier entraînement avant fermeture
Le meilleur pâtissier
Catégories : Actualité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder